Dans Arsenic, vous incarnez un neveu franchement héritier. Sir Edward, Sir William, Sir Charles, Lady Margaret, Lady Clarissa et Lady Elizabeth désirent tous la même chose, obtenir le plus gros héritage. Vils stratèges, ils ont tous opté pour la même stratégie, empoisonner les scones qui seront servis avec le thé. Qui ressortira de cette dégustation vivant ?

 

Un petit plongeon au milieu des scones d’Arsenic

Pour jouer à Arsenic, c’est très simple, il n’y a que peu de règles à savoir. À son tour, on pioche un gâteau dans la boîte. Il y ensuite deux options, soit on le garde, soit on décide de sucrer légèrement son thé et de le reposer. Mais attention, un autre joueur peut vous forcer à le reposer en vous assénant un coup de cuillère. Peu fair-play, je vous le concède, mais c’est comme ça quand on se bataille pour un héritage.

Il vous faudra cependant bien réfléchir à quels gâteaux reposer et quels gâteaux garder. Chaque gâteau est plus ou moins empoisonné comme je vous le disais. Il faudra faire attention à ce que votre total de poisson ne dépasse pas la limite, sinon, c’est la mort instantanée. Ce serait dommage de passer à côté de ce bel héritage.

 

Il y a des règles additionnelles qui permettent de pimenter le jeu. Des gâteaux spéciaux changent légèrement les règles, pour vous aider ou pour vous empoisonner. Remèdes, poisons mortels, points doublés ou annulés, gâteaux impossibles à reposer, ces ajouts vous obligeront à mieux anticiper vos actions pour ne pas mourir.

   

À son tour, au lieu de piocher un scone, on peut passer. Cette action vous fait quitter la partie instantanément. Vous ne pouvez plus mourir, mais vous ne marquerez plus de points non plus. En revanche, cette action force vos adversaires à jouer un tour de plus, personne ne pourra passer. Ils risquent donc de mourir s’ils n’ont plus de sucre à dépenser. Il faut passer à un moment idéal pour vous et pour sacrifier les autres au besoin.

 

La boîte à couture de mamie fait son grand retour

On a tous connu la boîte à gâteau qui est en fait une boîte à couture. Quelle tristesse quand on l’ouvrait et qu’on n’y trouvait pas ces petites sucreries… Eh bien, cette fois-ci, la frustration ne sera que de moitié. Dans cette boîte métallique orange, vous trouverez bien des biscuits, et même des carrés de sucres, malheureusement pour les gourmands, ils sont en cartons. Ces scones sont divisés en 6 types différents, tous regroupent le même nombre de biscuits avec la même quantité de poisons. Il y a également des morceaux de sucre, 3 par joueurs, ainsi que des cuillères et des cartes joueurs.

Pour ce jeu, pas de rangement particulier. Tous les éléments se mettent dans la boîte, et c’est tout. La boite plutôt fine se range facilement dans les placards. Et le fait qu’elle soit en métal la rend simple à transporter. Plus d’excuses pour ne pas amener de jeux à l’apéro !

 

L’avis des Jeux de la Comté

En tant que grande confrérie de gourmands, on ne peut qu’adorer le design d’Arsenic. Les scones ont un aspect réaliste et gourmand, on valide totalement ! (oui oui, on a failli en manger un ou deux.) Le principe du jeu n’est pas compliqué à prendre en main. On peut rapidement y jouer, même avec des enfants assez jeunes. Ce jeu est idéal pour les soirées entre amis ou en famille.

Ce type de jeu n’est pas inconnu, on peut citer Can’t Stop dans le même genre. En revanche, la règle pour passer donne un aspect plus tactique au jeu. Il faut savoir quand passer, mais aussi anticiper quand les autres vont passer. Sinon ils pourraient bien causer votre perte. On doit avouer qu’on s’est beaucoup pris au jeu (surtout Johann). N’hésitez pas à venir le découvrir au magasin, nous serons ravis de vous faire une démonstration ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.